Carte d'assurance maladie : partez couvert !
JEUNES AVOCATS 17 juin 2019

Carte d'assurance maladie : partez couvert !


Jeunes avocats (et moins jeunes), les grandes vacances approchent et vous vous réservez sans doute un peu de bon temps. Avant d’enfiler vos tongs, pensez à prendre vos précautions avec la carte européenne d’assurance maladie (CEAM). #VoyagezCouvert

 

POUR QUI ? POUR QUOI ?

En cas de besoin, elle permet d’être soigné dans un établissement public dans les mêmes conditions que les assurés du lieu de séjour.

Elle vous permet d'attester de vos droits à l'assurance maladie et assure une prise en charge directe des soins, quels qu’ils soient, dispensant le malade d’engager tout ou partie des frais engagés (selon la législation et les formalités en vigueur dans le pays de séjour).

La CEAM s’adresse à tous ceux qui se déplacent en Europe et est valable dans les 27 autres États- membres de l’Union européenne. Elle n’est pas utilisable dans d’autres pays étrangers.

Cette carte est individuelle et nominative, chaque membre de votre famille doit avoir la sienne y compris les enfants de moins de 16 ans.

 

OÙ ET COMMENT LA COMMANDER ?

  • Si vous avez créé votre activité avant le 1er janvier 2019, vous devez vous adresser à votre organisme conventionné www.secu-independants.fr
  • Si vous avez créé votre activité après le 1er janvier 2019, vous devez vous adresser à votre Caisse Primaire d'Assurance Maladie (CPAM) par internet via votre compte ameli.

Elle est 100 % gratuite et valable 2 ans.

Un délai de 15 jours à 3 semaines est nécessaire selon les centres de Sécurité sociale. Si votre départ est imminent (moins de 15 jours), votre caisse primaire d'assurance maladie peut vous délivrer un certificat provisoire de remplacement valable 3 mois, vous pourrez l'utiliser sous les mêmes conditions que la CEAM.

 

IMPORTANT

Avant de partir, renseignez-vous sur l'état sanitaire du pays et vérifiez les frais médicaux qui pourront rester à votre charge. En Europe, vos frais peuvent être pris en charge par l'organisme de Sécurité sociale locale. Si vous vous trouvez en dehors de l'Europe, ils peuvent être remboursés par l'assurance maladie sous certaines conditions.

 

EN CAS D'AVANCE DE SOINS

Si des avances de soins ont été faites à l'étranger, il est important de garder toutes les factures acquittées et les justificatifs de paiement. Adressez-les, accompagnés du formulaire S3125c (cerfa n°12267*04) à votre caisse d'assurance maladie dès votre retour.

 

ATTENTION

Dans certains pays, les frais médicaux coûtent très cher. Il est donc recommandé de souscrire un contrat d'assistance ou d'assurance qui garantit le remboursement des frais médicaux engagés et le rapatriement sanitaire en cas de maladie à l'étranger.

Les renseignements sont à prendre auprès de :

  • votre caisse d'assurance maladie,
  • votre assureur,
  • votre agence de voyages,
  • le Centre des liaisons européennes et internationales de Sécurité sociale (CLEISS),
  • le ministère des Affaires étrangères.

 

Bon voyage !

Articles précédents

Le kiosque

Maître Hors-Série 2019

4ème trimestre

LES STATISTIQUES | Édition 2019

LIRE