La formation : où et quand vous voulez
GESTION 24 août 2018

La formation : où et quand vous voulez...


...C'est la promesse du CNB et son e-learning. Un format fléxible et bienvenu pour répondre à son obligation de formation, auquel l'ANAFAGC a activement participé.

 

Numérique, concurrence, nouvelles attentes des clients, autant d’enjeux auxquels chaque entrepreneur est confronté au quotidien et les avocats n’y échappent pas. Aussi, le CNB crée de nouveaux outils qui leur permettront de « devenir des entrepreneurs du droit ».

À chaque étape de sa carrière, un panel de formations

L’objectif des formations au format e-learning est d’accompagner les avocats à chaque étape de leur vie professionnelle. Le CNB distingue 4 périodes dans ce parcours qui nécessitent des formations différentes et adaptées :

  • les préludes en tant que « jeune avocat » : vous y retrouverez les fondamentaux de l’installation, de la relation clients et pourrez opérer vos choix sereinement ;
  • la construction pour les « créateurs de cabinet » : en individuel ou en groupe, découvrez toutes les méthodes et outils pour créer votre cabinet ;
  • son déploiement pour les « développeurs » : votre structure est installée, mais quelle stratégie de développement adopter ? ;
  • et enfin, la passation du cabinet pour les « cédants » : comment réussir la cession (ou la reprise) de votre cabinet d’avocats ?


Voici quelques exemples de thèmes développés : Comment améliorer sa visibilité sur les réseaux sociaux ? Quelle(s) stratégie(s) de développement envisager ? Comment améliorer sa rentabilité ? Quelle structure juridique choisir ?

L’obligation de formation : c’est où et quand vous voulez !

À tout moment et en tout lieu, les formations e-learning apportent aux avocats :

  • des cours théoriques illustrés ;
  • des retours d’expériences de 28 confrères exerçant à travers toute la France ;
  • des fiches pratiques, des modèles, des supports interactifs et des guides (pour aller plus loin et mettre en pratique les connaissances) ;
  • enfin, des QCM et des cas pratiques pour valider vos acquis.


« Avec la plateforme e-learning, nos confrères vont pouvoir se former à tout moment et où qu’ils soient, avec leur tablette ou leur smartphone. » Elizabeth MENESGUEN, Ancienne Présidente de la commission Formation du CNB.

« L’utilisation de schémas, d’icônes et d’outils de visualisation permet d’appréhender de manière simple les obligations de plus en plus complexes et lourdes des avocats. » Nadine SERRES, Directrice de la formation à l’ANAFAGC

Comment accéder au e-learning

Les écoles d’avocats (EDA) sont chargées d’organiser l’accès à cet e-learning. Aussi, l’avocat qui souhaite bénéficier d’une formation e-learning doit prendre contact avec l’EDA de sa région. Pour cela, il suffit de se rendre sur leur site internet (ou au besoin, de prendre contact avec le responsable de la formation continue).

Le CNB met à disposition l’annuaire des écoles d’avocats.

« L’innovation pédagogique est devenue fondamentale dans les écoles d’avocats. L’e-learning nous permet de personnaliser nos formations. » Enke KEBEDE, Directrice de l’école des avocats du Grand Est

Un programme riche conçu en partenariat avec l’ANAFAGC

Après une première vague de formations e-learning lancée en 2011, le CNB lance un second programme entièrement dédié à la vie professionnelle des avocats. L’ingénierie de ces nouvelles formations e-learning « version 2018 » a été réalisée conjointement par Charlotte KARILA VAILLANT, Associée fondatrice de Signe Distinctif et Nadine SERRES, Directrice du service formation de l’ANAFAGC.

Lors de la conception des contenus, 3 partis pris pédagogiques ont été privilégiés :

  • la visualisation : un travail important d’iconographie facilite l’accès aux contenus ;
  • l’alternance des formats : la multiplicité des supports pédagogiques intégrés dans des modules courts (vidéo, support PowerPoint…) a été favorisée ;
  • le pragmatisme : la théorie est illustrée par des retours d’expérience. Plus de 25 partages d’expériences sont ainsi délivrés par des avocats et d’intervenants spécialistes.

« Nos deux principaux enjeux étaient l’accessibilité et la motivation des avocats afin que chacun puisse s’approprier facilement les contenus. » Charlotte KARILA VAILLANT, Associée fondatrice de Signe Distinctif

Le kiosque

Maître Hors-Série 2019

4ème trimestre

LES STATISTIQUES | Édition 2019

LIRE