Avocats : osons entreprendre !
PROFESSION 05 août 2019

Avocats : osons entreprendre !


La profession d’avocat a connu ces dernières années d’importants bouleversements liés, notamment, à l’apparition de nouveaux acteurs sur le marché du droit, au développement des nouvelles technologies et, en particulier, de l’intelligence artificielle ainsi qu’aux récentes évolutions législatives et règlementaires.

 

Pour faire face à ces mutations et répondre aux nouveaux défis posés à la profession, il est indispensable d’adopter une vision entrepreneuriale pour adapter nos cabinets d’avocats à ce nouvel environnement.

Cela suppose, au-delà des compétences techniques, d’aller acquérir et développer d’autres compétences en termes notamment de management, de publicité et de marketing.

D’ailleurs, certaines écoles d’avocats l’ont bien compris et développent des modules de formation spécifiques destinés à former les avocatsentrepreneurs de demain.

À l’ACE-JA nous estimons que la réflexion sur l’entrepreneuriat au sein de la profession est un sujet qui relève d’un enjeu majeur pour le développement et la croissance des cabinets d’avocats.

Mais alors est-il véritablement possible d’entreprendre comme avocat ?

Depuis quelques années, les réformes législatives ont libéralisé les possibilités d’entreprendre au sein de la
profession d’avocat.

La première étape de cette libéralisation a concerné la communication des avocats puisqu’à la suite de la Directive BOLKESTEIN du 12 décembre 2006 et de l’arrêt de la Cour de justice de l’Union européenne du 5 avril 2011, la France a dû mettre en conformité avec le droit européen sa réglementation relative à la communication des avocats.

 (...)

 

 

 

Christelle et Isabelle GRENIER.

Co-présidentes ACE-JA, Avocates au Barreau de Marseille.

 

 

 Connectez-vous pour lire la suite dans "Le kiosque"

 

Articles précédents

Le kiosque

Maître n°249

3ème trimestre 2019

Spécial Jeunes Avocats | Se jeter à l'eau

LIRE