Smic 2019 : ce qui change pour vous
SOCIAL 16 janv. 2019

Smic 2019 : ce qui change pour vous


Depuis le 1er janvier 2019, le salaire minimum interprofessionnel de croissance (Smic) a été revalorisé de 1,5 % (contre 1,24 % en 2018 et 0,93 % en 2017). Quelles incidences dans le traitement de la paie ?

 

LE SMIC SOUS CES DIFFÉRENTES FORMES

  • Smic mensuel : 1 521,22 € Brut
  • Smic journalier : 70,21 € Brut
  • Smic horaire : 10,03 € Brut
  • Smic applicable à Mayotte : 7,57 € / h et 1 148,12 € mensuel

 

INCIDENCES SUR LES CONTRATS PARTICULIERS

Contrat de professionnalisation

 

Contrat d’apprentissage

 ATTENTION
À compter du 1er janvier 2019, les contrats d’apprentissage ne bénéficient plus des exonérations de charges patronales spécifiques qui étaient en vigueur jusqu’au 31 décembre 2018. Les contrats d’apprentissage ouvriront en revanche droit aux allègements de cotisations bas salaires, dites « loi FILLON ».

 

À NOTER
La non revalorisation de la grille des minima conventionnels (grille 2016 toujours en vigueur) emporte l’augmentation automatique de la rémunération de vos salariés au minima du coefficient 207 qui seront alignés au niveau du Smic.

 

SANCTIONS

L'employeur qui ne respecte pas les règles ci-dessus en versant des salaires inférieurs au Smic s'expose à une amende de 1 500 € par salarié. Il devra en outre payer les retards de salaire correspondants ainsi que d'éventuels dommages et intérêts en faveur des salariés lésés.

 

ANNONCE D’EMMANUEL MACRON

Lors de son allocution du 10 décembre 2018, Emmanuel MACRON a annoncé un peu rapidement une revalorisation du Smic à hauteur de 100 € à compter du 1er janvier 2019.

Cette revalorisation ne concerne pas directement la valeur du Smic qui a été augmenté de 0,15 € BRUT par heure, mais la prime d’activité versée, sous condition de ressources, à certains salariés en complément de leur rémunération.

Ainsi, l'augmentation du Smic et la revalorisation exceptionnelle de la bonification individuelle de la prime d'activité permettront d'atteindre une augmentation de 100 € pour les bénéficiaires rémunérés au Smic.

Partager
Articles précédents

Le kiosque

Maître n°247

1er trimestre 2019

ANAFAGC, Partenaire de votre cabinet | Dossier lois de Finances « Alors on danse ? »

LIRE