Augmentation du Smic au 1er mai 2023 :  incidences en paie 
SOCIAL 27 avr. 2023

Augmentation du Smic au 1er mai 2023 : incidences en paie 


L’arrêté du 26 avril 2023 relatif au relèvement du salaire minimum de croissance NOR : MTRT2310513A a été publié le 27 avril 2023 au Journal Officiel.

incidence Sur le plan légal

Avec cette revalorisation, le Smic horaire brut passera de 11,27 euros à 11,52 euros.

Le Smic mensuel brut, pour une personne à temps plein, passera donc de 1 709,28 euros à 1 747,20 euros.

Incidences sur les minima conventionnels de la branche du personnel des cabinets d’avocats

Le coefficient 207 en dessous du Smic depuis le 1er mai 2023

En effet, le 1er janvier dernier, le salaire minimum du coefficient 207 a été revalorisé à hauteur de 1 681,34 euros brut. Cette nouvelle augmentation du 1er mai 2023, laisse ce coefficient en dessous du Smic.

Le coefficient 215 en dessous du Smic au 1er mai 2023

Le coefficient 215 a été valorisé quant à lui à 1 728,43 euros brut en janvier dernier, bien au-dessus du Smic au moment de la parution et de l’extension de la grille. Cette nouvelle augmentation du 1er mai 2023 le fait repasser en dessous du Smic. 

Désormais, la grille des minima a donc deux coefficients en dessous du Smic.

L’ÉCLAIRAGE ANAFAGC
Par voie de conséquence :
> les salariés payés au minimum des coefficients 207 et 215 bénéficieront d’une nouvelle augmentation de salaire puisqu’il conviendra de les rémunérer au moins au Smic ;
> les contrats dits aidés (apprentis, contrat de professionnalisation) dont les salaires sont indexés sur un pourcentage du Smic bénéficieront également d’une revalorisation de salaire.

Articles précédents
Le Guide Jeunes Avocats

Le kiosque

Le Guide Jeunes Avocats

Édition 2024

C'est parti !

LIRE